À propos de l'Édifice Jacques‑Parizeau

Une nouvelle appellation

L’Édifice Jacques-Parizeau est la nouvelle appellation du Centre CDP Capital depuis juin 2016. La propriété a été renommée en témoignage à feu Jacques Parizeau pour sa contribution exceptionnelle à l’économie du Québec et la création de la Caisse de dépôt et placement du Québec dont le principal bureau d’affaires loge dans ses lieux.

La conception

En créant l'immeuble, la Caisse de dépôt et placement du Québec a réuni au centre du Quartier international de Montréal l’ensemble de son personnel de la métropole, incluant celui de ses filiales immobilières, de participations, de placement et de conseil. Découvrez le gratte-ciel horizontal unique de par ses innovations architecturales, techniques et bioclimatiques et inspirant car il propose un design intérieur à la fois élégant, fonctionnel et original.

L'Édifice Jacques‑Parizeau se veut à l'enseigne des plus récentes tendances en matière d'efficacité énergétique. C'est pourquoi une attention particulière a été portée à ce volet dans les choix architecturaux. L'utilisation d'un mur double peau permet notamment une utilisation optimale de l'énergie. Les planchers surélevés permettent, quant à eux, une meilleure circulation de l'air ambiant. Le verre fritté utilisé dans l'atrium du Parquet, a pour effet de réduire le pourcentage de pénétration des rayons producteurs de surchauffe en augmentant le coefficient d'ombrage du verre, régularisant ainsi la température intérieure.

Tous les matériaux ont été sélectionnés afin d'augmenter la transparence et la luminosité des lieux intérieurs et ce, pour le bénéfice de l'ensemble des occupants de l'immeuble.

Le design intérieur de l'Édifice Jacques‑Parizeau se résume, quant à lui, par l’efficacité, la flexibilité et le dynamisme. Les matériaux utilisés procurent à cet endroit une chaleur et une beauté remarquables.

La création de l'Édifice Jacques‑Parizeau au coeur du Quartier international de Montréal contribue à créer un lien entre le Vieux-Montréal et le centre-ville de Montréal. Ce quartier fait l’unanimité par l’innovation de son aménagement contemporain. Relié au réseau de galeries intérieures qui s'étend sur 33 kilomètres, il favorise les déplacements rapides dans tous les centres d’affaires de la métropole incluant le Palais des congrès, l'hôtel InterContinental Montréal et le Centre de commerce mondial Montréal.

Grands défis de structure

La construction de l'Édifice Jacques‑Parizeau a représenté un défi considérable. Une construction soutenue tel un pont au-dessus de l'autoroute Ville-Marie a été fort complexe. La présence d'une immense verrière et de nombreux atriums ont également représenté une difficulté accrue au niveau de la structure même du bâtiment. Afin de contourner cette difficulté, des poutres d'acier de 30 mètres de largeur sur cinq mètres de hauteur ont été utilisées dans les sections construites directement au-dessus de l'autoroute. Deux tours de contreventement sismiques ont également été érigées afin de permettre au bâtiment de résister aux tremblements de terre.

Salle d'arbitrage

La salle d'arbitrage est le symbole dynamique des activités du marché. Les cambistes y exécutent les transactions boursières de la Caisse de dépôt et placement du Québec. À juste titre, une place de choix lui est accordée, ce qui justifie le concept architectural audacieux qui a été retenu. Avec près de 560 mètres carrés de surface totale et un volume défini sur deux niveaux, soit le 6e et le 7e étage, la salle d'arbitrage est juchée à 15 mètres au-dessus du Parquet. Elle prend ainsi la forme d'un immense cube transparent, conçu comme un objet dans l'espace.

Arbitrage

Bâtisseurs

Architectes

Consortium Gauthier Daoust Lestage – Faucher Aubertin Brodeur Gauthier – Lemay et associés

Ingénieurs en structure

Consortium Pasquin St-Jean – Saïa Deslauriers Kadanoff – Consultants S.M.

Ingénieurs en mécanique et en électricité

Consortium Bouthillette Parizeau & Associés inc. – Dupras, Ledoux & Associés – HBA

Entrepreneur général

Decarel – Verreault Coentreprise

Certifications environnementales

LEED® (Leadership in Energy and Environnmental Design) est un système nord-américain de standardisation de bâtiments se distinguant par leurs caractéristiques environnementales, notamment au niveau de l’efficacité énergétique, l’efficacité de la consommation d’eau, l’efficacité du chauffage, l’utilisation de matériaux de provenance locale et la réutilisation de leurs surplus.

  • L'Édifice Jacques-Parizeau
    est accrédité
    LEED Or - Bâtiments existants : Exploitation et entretien

BOMA BEST est le programme d'évaluation et de certification pour immeubles existants le plus important au Canada. Le processus vise l'amélioration continue du fonctionnement et de l'entretien des immeubles dans six secteurs clés de la performance environnementale et de la gestion : Gestion et rendement de l'énergie - Gestion et rendement de l'eau - Réduction des déchets - Gestions des polluants - Amélioration de l'environnement intérieur et du confort des occupants - Systèmes de gestion de l'environnement.

  • L'Édifice Jacques-Parizeau
    est accrédité
    BOMA BEST - Niveau Platine
  • L'Édifice Le MECO
    est accrédité
    BOMA BEST - Niveau Platine
  • L'Édifice Montreal Herald
    est accrédité
    BOMA BEST - Niveau Or